Page actualisée et vérifiée le 6 décembre 2022

La carte mobilité inclusion des majeurs protégés

En bref

La carte mobilité inclusion remplace depuis le 1er janvier 2017 la carte d’invalidité, la carte de priorité et la carte de stationnement. Ce remplacement s’effectue de façon progressive, au gré des échéances de ces trois cartes.

Elle est accordée sous condition par la  MDPH , voire par le  Conseil Départemental  pour les demandeurs d'un droit à l'allocation personnalisée d' autonomie  ( APA ).

Elle permet aux personnes en situation de handicap de bénéficier de droits pour favoriser leur autonomie (en facilitant notamment leurs déplacements ou leurs moyens de transport).

La carte mobilité inclusion (CMI) se décline de trois façons : la CMI stationnement, la CMI priorité et la CMI invalidité (ces droits pouvant se cumuler).

Elle est délivrée gratuitement et sans condition d'âge.

En tutelle, le tuteur réalise les démarches pour la personne protégée , en vue de l'obtention ou le renouvellement de cette carte. En curatelle, la personne majeure protégée peut réaliser seule ces démarches, si besoin avec l'aide et les conseils de son curateur .

 

Pour en savoir plus

Les droits associés à la carte mobilité inclusion

Les trois types de cartes mobilité inclusion (CMI)

Il existe trois types de carte mobilité inclusion :

la carte stationnement

la carte priorité

- la carte invalidité

Les droits qu'octroient ces différentes cartes sont différents mais ils peuvent se cumuler (par exemple, le droit à la carte de stationnement et à la carte invalidité).

La CMI stationnement 

elle offre la possibilité de se garer gratuitement et sans durée limitée sur l’ensemble des places de parking public (la tierce personne qui conduit le véhicule ou accompagne la personne titulaire de cette carte bénéficie de ce même avantage dans le véhicule utilisé, même si celui-ci n'est pas la propriété du bénéficiaire)

par dérogation, les communes sont autorisées à limiter la durée de gratuité (sous réserve que cette durée ne soit pas inférieure à 12 heures).

La CMI priorité 

la personne qui en est titulaire peut accéder de façon prioritaire aux places assises dans les transport en commun

elle bénéficie également de cette priorité dans les salles ou les files d’attente (qu’il s’agisse de lieux habituels ou de manifestations accueillant un public).

La CMI invalidité 

elle inclut les droits proposé par la CMI priorité (voir ci-dessus)

- selon l’importance du handicap de la personne qui en est titulaire, elle peut lui octroyer un droit supplémentaire d’accompagnement par une tierce personne

elle permet également de bénéficier des dispositions accordées pour l’emploi des personnes en situation de handicap

elle offre aussi la possibilité d’obtenir des réductions de tarifs, notamment auprès des compagnies de transport

sur le plan fiscal et sous condition, son titulaire peut se voir attribuer une demi-part supplémentaire dans le cadre de sa déclaration d’impôt sur le revenu.

Les bénéficiaires de la carte mobilité inclusion

Des critères d’attribution différents selon les cartes CMI

Les personnes concernées par une éventuelle attribution de la carte mobilité inclusion doivent répondre à certains critères.

Ceux-ci sont différents selon la déclinaison de la carte.

La CMI stationnement, pour qui ?

- les bénéficiaires de l’ APA classés en groupe 1 ou 2 de la  grille AGGIR

- les personnes ayant des difficultés importantes et durables pour se déplacer à pied

- celles qui ne peuvent se déplacer qu’en étant accompagnées d’une tierce personne.

La CMI priorité, pour qui ?

- pour les personnes qui ont un handicap reconnu et durable à rester debout

- leur taux d’incapacité reconnu est inférieur à 80%.

La CMI invalidité, pour qui ?

- les bénéficiaires de l’APA classés en groupe 1 ou 2 de la grille AGGIR

- les personnes reconnues en invalidité de 3ème catégorie

- celles dont le taux d’incapacité reconnu est égal ou supérieur à 80%.

Les démarches à effectuer pour obtenir la carte mobilité inclusion

Pour obtenir une carte mobilité inclusion , il faut s’adresser à la MDPH de son département (source du lien pour obtenir l’adresse de votre MDPH annuaire.action-sociale.org).

Le formulaire cerfa n° 13788*01 > source service.public.fr est à compléter (il s’agit du formulaire unique de la MDPH proposé depuis Septembre 2017 et qui concerne, entre autres, la demande d’allocation adulte handicapé).

Il est important de mentionner quel type de carte mobilité inclusion le bénéficiaire souhaite obtenir (stationnement, priorité ou invalidité).

Un certificat médical doit être joint à la demande (formulaire cerfa n°15695*01) et pour les personnes souffrant d’un handicap auditif ou visuel, un compte-rendu spécifique doit être annexé (source > service-public.fr).

A noter :

- le bénéficiaire d’une pension d’invalidité catégorie 3 est dispensé de cette démarche. Il lui suffit de joindre, à sa demande, le justificatif de sa situation et de préciser quel type de carte il souhaite obtenir.

le bénéficiaire ou le demandeur d’une demande d’ APA est également dispensé de cette démarche (soit en attestant de son bénéfice de l’APA au titre de son « classement » en groupe 1 ou 2 de la  grille AGGIR , soit en précisant sa demande de carte CMI lors de sa demande d’APA).

- en tutelle, le tuteur effectue les démarches pour que la personne protégée puisse bénéficier de la carte mobilité inclusion

- en curatelle, la personne protégée fait elle-même les démarches (si besoin avec les conseils et l'aide de son curateur )

- en sauvegarde de justice, la personne protégée réalise seule ses démarches (éventuellement avec l'aide d'un mandataire judiciaire s'il a été désigné et uniquement s'il dispose d'un mandat pour les actes d'administration).

L'instruction de la demande de carte mobilité inclusion

Toute demande de carte mobilité inclusion est examinée par la CDPH (ou pour les demandes, dans le cadre de l’ APA , par une commission d’évaluation du  Conseil Départemental ).

Délai d’instruction : la CDPH ou le Conseil Départemental disposent d’un délai de 4 mois pour rendre un avis. Au-delà de ce délai, la demande est considérée comme étant rejetée.

En cas d’attribution, le bénéficiaire reçoit une  notification . Il lui est alors demandé d’adresser une photo d’identité (selon les modalités indiquées). La carte lui est ensuite adressée, après sa réalisation par l’Imprimerie Nationale.

Informations diverses sur la carte mobilité inclusion

Durée d’attribution de la CMI :

de 1 à 20 ans ou à titre définitif, selon la situation du bénéficiaire
les bénéficiaires de l’ APA en grille AGGIR 1 ou 2 obtiennent de façon définitive la CMI invalidité et la CMI stationnement.

Coût de la CMI :

la carte immobilité inclusion est éditée gratuitement
en cas de perte, de vol ou de destruction, un
 portail en ligne permet d’en obtenir la réédition (source carte-mobilite-inclusion.fr).

Utilisation de la carte inclusion mobilité :

elle doit bien sûr être présentée ou fournie comme justificatif pour faire valoir les droits qu’elle accorde
la CMI stationnement est à apposer sur le pare-brise du véhicule pour être mise en évidence (si le bénéficiaire est passager d’un véhicule dont il n’est pas propriétaire, la CMI stationnement est tout à fait valable)
le bénéficiaire de la CMI invalidité ou priorité doit la garder sur lui
si une CMI priorité ou invalidité sont attribuées avec la CMI stationnement, deux cartes distinctes sont délivrées.

Anciennes cartes d’invalidité, de stationnement ou de priorité :

elles restent valables jusqu’à leur date d’échéance, au plus tard en 2026
pour leur renouvellement, une demande de carte CMI doit être formulée
idem, en cas de perte ou de vol (dans cette situation la nouvelle carte reprend la date d’échéance initialement prévue)
pour les personnes bénéficiant d’une ancienne carte à titre définitif, la demande de changement de carte devra se faire au plus tard en 2026 (attribution systématique dans ce cas).

Format de la CMI :

la carte mobilité inclusion est éditée par l’Imprimerie Nationale
un flash code récapitule les droits de son bénéficiaire
elle est plastifiée et se présente sous la forme d’une carte bancaire.

Textes de référence

Sur la carte mobilité inclusion : article L241-3 du Code de l'Action Sociale et des Familles

Sur l'instruction de la demande de CMI : article R241-12 du Code de l'Action Sociale et des Familles

Sites Internet

La carte mobilité inclusion : service-public.fr et solidarites-sante.gouv.fr

Formulaire de demande : service-public.fr

Certificat médical : cerfa n°15695*01 (source service-public.fr)

Formulaire de bilan auditif : volet 1 du Cerfa n°15695*01

Formulaire de bilan ophtalmologique : volet 2 du Cerfa n°15695*01

Portail des bénéficiaires de la carte mobilité inclusion : carte-mobilite-inclusion.fr

Nos pages internes

Vous pouvez nous faire part de vos commentaires sur cette page ou nous communiquer vos suggestions d'amélioration en nous contactant.
Si vous estimez que les informations de cette page vous ont été utiles vous pouvez, si vous le souhaitez, nous offrir l'équivalent d'un café ou plus en faisant un don. Merci ! Soutenez-nous
Vous avez apprécié cette fiche ? Partagez-la !

L'équipe Adultes-Vulnerables.fr travaille régulièrement à la rédaction et à la mise à jour des contenus. Si vous estimez que le site vous est utile et que vous souhaitez aider à son développement n'hésitez pas à contribuer financièrement pour un montant de votre choix.

Soutenez-nous

En faisant un versement, même pour le prix d'un café, vous encouragez les membres de l'équipe. Merci !